L'Elevage
Articles
Contact
Jean-Luc Doberer
CH-1890 St-Maurice
+41 (0)78 617 51 52
Recherche
Recherche
Visites

 742141 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Partenaire

josera.gif

logo_bddc.gif

Obligatoire et à suivre strictement par les membres-éleveurs du Club Belge du Dogue Allemand a.s.b.l. (affilié à l'U.R.C.S.H. avec numéro 566).

Ce règlement est d’application à dater du 01/04/2014 et remplace les précédents.

Article 1 :
Chaque membre du club doit respecter les prescriptions de l'Union Royale Cynologique Saint-Hubert (U.R.C.S.H.), et plus particulièrement le règlement concernant l'inscription au Livre des Origines de la S.R.S.H. (LOSH).

Article 2 :
Seuls les mâles et femelles inscrits au LOSH ou à un registre étranger reconnu par la FCI et dont le code ADN est connu, sont acceptés à l'élevage.

Article 3 :
Un mâle ne peut saillir qu'à partir de l'âge de 12 (douze) mois. Une femelle ne peut être saillie avant l'âge de 15 (quinze) mois.

Article 4 :
Le nombre de nichées par femelle est limité à 2 (deux) par 2 (deux) ans afin de permettreà l'éleveur de choisir le moment optimal. Par exemple: 2 (deux) portées successives et 1 (un) an de repos ou 1 (une) portée par an. Le nombre de chiots par nichée n'est pas limité.

Article 5 :
Un mâle ne fera pas plus de 40 (quarante) saillies par an. Pour les femelles âgées de 7 (sept) ans l'autorisation doit être demandée à la Commission d'Elevage et d'Avis qui, après délibération, transmettra un avis pour accord à la S.R.S.H.

Article 6 :
Les croisements suivants sont interdits :
- arlequin avec arlequin, bleu, noir de bleu, fauve ou bringé;
- bleu avec d'autres couleurs que bleu et noir de bleu;
- noir d'arlequin avec d'autres couleurs que noir d'arlequin et arlequin;
- fauve et bringé avec d'autres couleurs;
- noir de bleu avec noir d'arlequin, arlequin, fauve et bringé.

Article 7 :
Les dogues suivants sont interdits à l'élevage:
- avec des fautes importantes contre le standard de la race tel que publié par la F.C.I.;
- avec des malformations de la denture (les 2 (deux) P1 inférieures);
- les dogues peureux ou agressifs.

Article 8 :
L'examen radiographique pour dépister la dysplasie de la hanche n'est pas obligatoire mais conseillé. Le test ADN est obligé.

Article 9 :
Les dogues dont les radiographies et/ou le test ADN ont été effectués et lus à l'étranger sont acceptés à l'élevage en Belgique. Attention : le code ADN des mâles étrangers doit correspondre au code imposé par le SRSH.


 

Article 10 :
Les chiens importés doivent être tatoués ou porteur d'une puce électronique avant l’entrée en Belgique.

Article 11 :
Les chiens étrangers sont acceptésà l'élevage en Belgique et peuvent obtenir la"sélection" pourvu qu'ils soient la propriété d'un membre domicilié en Belgique et qu'ils soient enregistrés auprès de la S.R.S.H. (obligatoire depuis le 1e janvier 2001).

Article 12 :
Les étalons étrangers doivent avoir obtenu au minimum 2 (deux) fois "excellent" et 1 (une) fois "très bon" sous trois juges différents ou avoir obtenu une confirmation Eu.D.D.C. Une copie des résultats ou de la confirmation doit être envoyée au secrétariat de la Commission d’ Elevage et d’Avis.

Article 13 :
A l'élevage, les mâles et les femelles doivent être en bonne santé et le chenil doit être exempt de maladies contagieuses.

Article 14 :
Il est interdit de vendre des chiots:
- non-inscrits officiellement au LOSH;
- non vaccinés et non tatoués.

Article 15 :
Les conditions de saillie sont fixées par accord écrit entre les propriétaires du mâle et de la femelle. En général, celles-ci se réfèrent aux prescriptions mentionnées dans le "Règlement international d'élevage" de la F.C.I. (convention de Berne de 1979).

Article 16 :
Le propriétaire d'un étalon n'acceptera pas de saillies de femelles n'ayant pas de pedigree reconnu par la F.C.I.

Article 17 :
Un éleveur ne peut vendre que des chiots de son propre élevage.

Article 18 :
Les membres étrangers sont tenus de respecter en priorité les règlements d'élevage en vigueur dans leur pays.

Article 19 :
Chaque éleveur habitant en Belgique doit avoir un affixe de la S.R.S.H.

Article 20 :
Pour être admis à la reproduction, tout dogue, tant mâle que femelle, doit avoir obtenu une autorisation d'élevage ou la sélection nationale.

Article 21 :
Tant les mâles que les femelles qui ont obtenu au minimum 2 (deux) fois "excellent", dont 1 (un) "excellent" à la Journée Internationale du Dogue Allemand, au Clubmatch ou sous un spécialiste de la race belge, et 1 (une) fois "très bon" lors d’expositions reconnues et organisées en Belgique recevront le cachet "autorisation d’élevage". Si aucun des deux "excellents" est obtenu à la Journée Internationale du Dogue Allemand, au Clubmatch ou sous un spécialiste de la race belge, le club peut désigner un juge qui évaluera le chien.
Les preuves écrites de ces résultats doivent être envoyé au secrétariat de la Commission d’Elevage et d’avis.

Article 22 :
L'autorisation d'élevage dont il est question à l'article 20 peut être obtenue à l’occasion d’une activité organisée par le club telle que:
- les réunions du Comité ou de la Commission d’Elevage et d’Avis
- l'Assemblée Générale;
- la Journée Internationale du Dogue;
- la journée familiale
- le Club Match;
- exceptionnellement au domicile du propriétaire (si demande écrite au secrétariat du club).
Les résultats de cette expertise, accompagnés d’une copie lisible du pedigree, doivent être communiqués
à la Commission d'Elevage et d'Avis par l'intermédiaire du secrétariat du club.

Article 23:
Dans tous les cas, le chien doit obligatoirement être tatoué ou porteur d'une puceé lectronique. Le propriétaire doit présenter son chien et le pedigree de celui-ci à une commission composée au minimum d’1 (un) juge reconnu assisté de 2 (deux) témoins, membres de la Commission d'Elevage et d'Avis.

Article 24:
Pour satisfaire à l'article 20, un droit d'inscription ou un montant forfaitaire sera acquitté, augmenté éventuellement de frais de déplacement.

Article 25:
Ni les juges ni les membres de la Commission d'Elevage et d'Avis ne peuvent accorder d'autorisation d'élevage à leur(s) propre(s) chien(s).

Article 26 :
L'âge minimum requis pour l'obtention de l'autorisation d'élevage est fixé à 12 (douze) mois pour les mâles et les femelles. Attention : une femelle ne peut pas être saillie avant l’âge de 15 moins (art. 3).

Article 27 :
L'obtention de l'autorisation d'élevage sera mentionnée sur le pedigree au moyen d'un cachet ou d'un autocollant.

Article 28 :
Les sujets seront répartis selon un système de points qui tient compte de certaines exigences au niveau de la performance, la santé et l’identification génétique. Le propriétaire est demandé d’envoyer les preuves écrites au secrétariat de la Commission d’Elevage et d’Avis.

 

Article 29 :
Tout éleveur doit obligatoirement autoriser les contrôles de nichée éventuels effectués, même à l’improviste, par une délégation de la Commission d'Elevage et d'Avis.

Article 30 :
Chez les chiots qui sont nés après le 1e octobre 2001, les oreilles ne peuvent plus être coupées (Arrêté Royal du 17 mai 2001).

Article 31:
Une copie de la déclaration de saillie et de naissance de la S.R.S.H. doit impérativement parvenir au secrétariat du C.B.D.A. dans les 15 jours de la naissance.

Article 32:
En cas de doute concernant l’interprétation d’un article de ce règlement, veuillez-vous adresser à la Commission d'Elevage et d'Avis par l'intermédiaire du secrétariat du club.